Monodiète de raisin, tonus et vitalité

Publication offerte à la rédaction d'Actualitedujour.com par Mélissa | mar, 18/09/2018 - 14:49.
En remerciement, voici sa bannière promotionnelle :
Vous aussi essayez de faire afficher votre bannière : inscrivez-vous et publiez gratuitement un contenu sur ce site.

Avoir la pêche et la banane en ne mangeant que du raisin, c'est possible ! Déjà pratiquée pendant l'antiquité, la cure uvale est aujourd'hui plébiscitée pour ses vertus régénérantes, dynamisantes et relaxantes.

Un bon moyen donc d'entrer dans l'automne par une petite cure détox.

Les bienfaits de la monodiète de raisin

Meilleur sommeil, joli teint, transit facile, kilos en moins... Mais aussi sens affûtés, bien-être et vitalité. Pour les inconditionnels, la monodiète de raisin allège le corps comme l'esprit. Cette pratique est un moyen d'aider l'organisme à repartir du bon pied en le nettoyant.

Très hydratant, le raisin a aussi un fort pouvoir antioxydant qui stimule et protège à l'approche de l'hiver. Attention toutefois, cette diète est déconseillée aux personnes diabétiques, en raison de la teneur du raisin en sucre biodisponible, c'est à dire qui va être effectivement assimilé par l'organisme et agir.

En quoi consiste la monodiète de raisin

Le principe de cette monodiète d'automne est simple : manger du raisin et rien que du raisin. La durée de la monodiète de raisin peut aller de 3 à 5 jours. Au niveau des quantités de raisin à manger par jour, cela peut représenter entre 2 à 3 kg, réparti en 3 à 5 prises.

Le mieux est bien entendu de choisir du raisin bio pour éviter les résidus de pesticides fréquemment utilisés sur la vigne conventionnelle.

Vous pouvez également choisir du raisin à juste maturité pour bénéficier d'un maximum de nutriments. Muscat, chasselas, raisin blanc, noir... L'essentiel est de varier.

Il est aussi conseillé de ne consommer que la chair du raisin, qui contient les vitamines et les minéraux, et de mâcher la peau et les pépins comme un chewing-gum avant de les rejeter. Ceci afin de bénéficier de leurs levures naturelles et antioxydantes tout en évitant d'irriter la paroi intestinale. Si vous préférez tout avaler, il est conseillé dans ce cas de privilégier les variétés à peau fine.

De plus, pour limiter les désagréments au début de la cure, comme les maux de tête, les nausées, les insomnies ou les problèmes de transit, il est important de se préparer avant de commencer la monodiète de raisin. Pour cela, les quelques jours qui précédent la diète, vous pouvez alléger votre alimentation, en supprimant par exemple les matières grasses et les excitants (thé, café, alcool...).

À la fin de la cure, vous pourrez les réintroduire progressivement pour laisser le temps à l'organisme de se réacclimater.

Et comme accompagnement du raisin ?

De l'eau faiblement minéralisée tout au long de la diète pour ne pas perturber les apports minéraux contenus dans le raisin. Il est également possible de consommer si besoin des tisanes de chardon-Marie, du radis noir, de l'artichaut, qui contribuent au drainage du foie.

Monodiète de raisin et activité nature

Vous êtes fatigués les deux premiers jours de la monodiète de raisin ? Il n'y a pas d'inquiétude à avoir, c'est une réaction normale car le corps change ses habitudes. Le mieux dans ce cas est d'allier la diète avec des activités reposantes et douces comme les promenades dans la nature par exemple. L'enjeu de cette cure est de se faire du bien, au corps mais aussi à l'esprit.

La monodiète de raisin est aussi un principe de vie. Elle doit être vécue comme une pause légèreté et un plaisir que l'on s'accorde.

Alors, envie de commencer une monodiète de raisin ou déjà adepte de ce genre de cure ?

Categorie: 
Santé
Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Êtes-vous un robot ?
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères présentés dans l'image.