Le coquelicot, une fleur des champs sains et sans pesticides

Publication offerte à la rédaction d'Actualitedujour.com par Mélissa | jeu, 20/12/2018 - 12:23.
En remerciement, voici sa bannière promotionnelle :
Vous aussi essayez de faire afficher votre bannière : inscrivez-vous et publiez gratuitement un contenu sur ce site.
Date du fait d'actualité: 
Vendredi, 4 janvier, 2019

Le coquelicot est une fleur de plus en plus demandée. Et pour cause ! Elle est devenue le symbole des anti-pesticides car oui, un champ où il est fait usage d'herbicides ou tout autres pesticides, les coquelicots ne poussent pas.

Le coquelicot est également de plus en plus présent sur les emballages de produits alimentaires bio.

Demandez des coquelicots !

Un appel a donc été lancé, intitulé "nous voulons des coquelicots", pour manifester et faire entendre aux décisionnaires et gouvernants d'arrêter les pesticides de toutes sortes en France.

Cette initiative a été emmené par le journaliste spécialiste des questions d'écologie, Fabrice Nicolino, et le président de l'association Génération future, François Veillerette. Ce projet a d'ailleurs déjà obtenu le soutien d'associations et de citoyens individuels, célèbres ou inconnus, qui ont signé l'appel.

Ainsi, cet appel n'est pas une pétition mais vise à transformer des milliers de soutiens en autant d'acteurs sociaux pour produire des événements de toutes tailles et faire changer les choses. Une recommandation est toutefois demandée aux soutiens : que les Coquelicots se retrouvent chaque mois, même jour, même heure là où ils vivent, avec le coquelicot sous toutes ses formes.

Le problème des pesticides

Pourquoi ce mouvement et demander le retrait des pesticides en France ? Tout simplement parce qu'ils sont nocifs pour la santé et que l'exposition aux pesticides est sous-estimée mais aussi parce que nous ne reconnaissons plus notre pays, où la beauté de la nature n'y est plus, et que la faune et la flaure en sont également victimes.

Ainsi, selon certaines études, les pesticides sont considérés comme des poisons qui détruisent tout ce qui est vivant. Et le pire dans tout ça, c'est que nous mangeons bon nombre de produit pesticidé au quotidien et que nous respirons l'air qui se pollue de plus en plus chaque semaine/mois/année.

Les pesticides sont présents dans l'eau de pluie, dans la rosée du matin, dans le nectar des fleurs et l'estomac des abeilles, dans le cordon ombilical des nouveau-nés, dans le nid des oiseaux, dans le lait des mères, dans les pommes, les cerises, etc.

Les pesticides provoquent des cancers, des maladies de Parkinson, des troubles psychomoteurs chez les enfants, des infertilités, des malformations à la naissance, etc.

Le tiers des oiseaux ont disparu en 15 ans, la moitié des papillons en 20 ans, les abeilles et les pollinisateurs meurent par milliards, les grenouilles et les sauterelles semblent comme évanouies et les fleurs sauvages deviennent rares.

Prochain rassemblement des "nous voulons des coquelicots"

Les prochains rassemblements sont prévus pour le 4 janvier 2019 à 18h30. Pour le moment, ce ne sont pas moins de 90 événements qui sont annoncés, à travers toute la France et peut-être même en Outre-mer.

L'objectif principal : récolter des signatures !

Pour en savoir plus sur le mouvement (et le soutenir !), consultez le livre manifeste "Nous voulons des coquelicots". Le but est aussi de faire comprendre à chacun comment l'agriculture conventionnelle privilégie la rentabilité avec l'aide de la chimie, au détriment du vivant.

L'appel à la résistance pour l'interdiction de tous les pesticides continue... Serez-vous au rendez-vous ?

Categorie: 
Environnement
Localisation: 
Pays: 
France
Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Êtes-vous un robot ?
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères présentés dans l'image.